Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation De Gdb

  • : Gérard Delacour
  • Gérard Delacour
  • : Oeuvres, articles, récits et photos de Gérard Delacour ©
  • Contact

Publications

_____________________________________________

 

Oeuvres de Gérard Delacour

sous licence CCA (Creative Commons)

Licence Creative Commons
Ces œuvres de Gerard DELACOUR sont mises à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues en écrivant à mail@gerarddelacour.com
_____________________________________________

"Les 8 portées de l'information"

Sur le repérage et l'extraction de l'information, du Savoir à la Connaissance
_____________________________________________

"APPRENDRE COMME INVENTER, pour introduire le concept didactique d'insension"

Thèse de doctorat Sc. de l'Education - 2010
Résumé et téléchargement sur: 

INRP - Institut National de Recherche Pédagogique
_____________________________________________

Savoir rédiger un mémoire (M1, M2)

Méthodologie pas à pas pour démarrer et rédiger un mémoire

_____________________________________________

10 nouvelles: "1,2,3,4,5,6,7,8,9,...0"

Protection cléoProtégé par Cléo



_____________________________________________ 

"SYZYGY, aphorismes de 1950 à l'an 2000"

Protection cléoProtégé par Cléo



_____________________________________________ 

Rechercher

Recherches et Pratiques en Didactique Professionnelle

Le site de l'Association RPDP

 

Recherches et Pratiques en Sciences de l'Éducation


Archives Du Blog

 

« Ne serait-il pas plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? »  Bertolt Brecht


« Tu rêvais d'être libre et je te continue »  Paul Eluard
(cité par Christiane Taubira aux obsèques de Tignous le 15 janvier 2015)

  ____________________________________________________________________________________

 

Pour être tenu-e informé-e des nouveautés, inscrivez-vous à la newsletter (colonne de gauche en haut) 


  ____________________________________________________________________________________

 

voir le MAHANA's Site...

MaaBlog2.png

 

  ____________________________________________________________________________________

 

  CLIQUER ici pour retourner à l'ensemble du blog GDB

Articles Récents

  • Commençons l'année avec RILKE et TERZIEFF
    Voici mes voeux, pour chaque lecteur, chaque lectrice de ces pages humblement écourtées... Pour tout ce qui ne se dit pas, pour tout ce qu'il n'est pas utile de dire, pour tout ce que nous savons déjà depuis longtemps, dans la Paix de soi avec l'Autre,...
  • L'ami Guy est passé de l'autre côté du miroir
    Notre ami Guy BELLI est parti dans la nuit de samedi à dimanche. Il danse avec son épouse adorée sur la piste de rock qu'il a tant aimée. "L'Amour", me disait-il la semaine dernière, "n'est pas une finalité en soi! L'Amour est le fruit de la Raison, l'enfant...
  • Mr. BEAN, 25 ans
    Le vrai bonheur de rire. Mister BEAN nous accompagne depuis 25 ans!
  • Voir, ne pas se voir
    Cette nuit par ma fenêtre vers le sud puis le sud-ouest, j'ai pu voir cela... Nombreux avons-nous été à nous lever pour regarder le ciel de cette nuit du 28 septembre 2015, entre 3h30 et 5h30... A Paris, du sud au sud-ouest, sur cette ligne de l'écliptique...
  • Crétin, Vrai, Faux...
    Grâce à des analyses "pas fausses" (correspondant à la réalité historiquement vérifiable, par exemple le "tournant libéral de la Gauche en 1983"), Michel ONFRAY consolide son image qu'il souhaite être celle d'un philosophe. Or un philosophe est cet animal...
  • Pitié pour...
    ... les classiques! Dan Tepfer peut surprendre. Surtout parmi les "classiques" qui veulent "conserver". J'ai reçu des commentaires à la fois sur Tepfer et Cioran (qui, comme on le sait, ont fait la résistance ensemble) qui laissent penser que nous vivons...
  • Bach, Dieu et...
    "Sans Bach, la théologie serait dépourvue d'objet, la Création fictive, le néant péremptoire. S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu." Emile-Michel Cioran (1911-1995) Syllogismes de l'amertume (1952) Penser le présent. Le passé, pays...
  • Se libèrer des idéologies du Bonheur...
    Le Petit Bois de Bouleaux... Voilà 70 ans qu'on y a "découvert" —du moins officiellement— l'industrie, ultramoderne à l'époque, au service de l'idéologie nazie du bonheur : faire disparaître —assassiner— tous les parasites responsables du malheur humain....
  • "L'hebdo satirique n'est pas la France", certes!
    J'ai de superbes amis. Que j'aime. Parce qu'ils réfléchissent et travaillent à comprendre leur vie, notre vie, notre société, notre temps. Parfois ils sont ébranlés par des sophistes. Ces excellents parleurs ont accés aux media. Voici un article qui m'a...
  • Interview de Michel Bourse
    Je publie ici, avec son autorisation, l'article paru dans SINTEZA, revue culturelle et d'actualités en Roumanie : questions-réponses entre la rédactrice en chef et Michel Bourse, Sciences de l'Information et de la Communication, Université Galatasaray,...
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 21:28

Pourquoi voter? Tout est dit sur la minceur fragile de nos votes. Tout est dit sur le détournement progressif de la démocratie, des tentatives d'instaurer, depuis des décennies, la représentation de la liberté absolue de conscience de chaque citoyen.C'est-à-dire les pendules à l'heure de la République démocratique qui est nôtre.

 

Malgré tout cela, je vais voter. pour maintenir cette liberté qui a son poids, non seulement par rapport aux pays où voter n'est pas un droit, mais parce que l'histoire nous enseigne qu'il ne faut pas avoir peur de ce qui existe, et donc, ne pas régresser.

 

Je vote, tu votes.

A bientôt, dans une société qui tend davantage à son apaisement qu'aux affrontements machistes et pervers, pour que l'Homme accepte son destin incompréhensible, qu'il en fasse une question positive: comment continuer à construire une Humanité plus éclairée sur elle-même.

Sous l'utopie, la vie.

Et si un quelconque homme politique, à qui nous donnons délégation de nos voix, est d'accord avec le millième de ce chemin à ouvrir, mon vote pour lui ou pour elle est indispensable. Chacun de nos infimes engagements sociaux quotidiens recèlent en eux toute la conditon humaine et son avancée vers l'union.

 

Grand Sachem a dit!

 

Mettre cette pendule ou cette pendule à l'heure?... (voir plus bas)


Pas besoin de votre carte électorale

Pour aller voter le 6 mai, munissez-vous de votre carte nationale d'identité, de votre passeport ou de toute autre pièce d'identité valable. La carte électorale n'est pas indispensable.

 

Trouver son bureau de vote

Pour retrouver votre bureau de vote pour le 6 mai, le mieux reste de s'adresser à la mairie de votre commune. De nombreuses villes disposent d'un service dédié sur Internet. C'est le cas notamment de la ville de Paris. Vous pouvez également contacter votre mairie par téléphone.

 

Appelez un proche

Pour le 6 mai, votre choix est déjà fait. En revanche celui de vos amis, de votre frère, de votre sœur, de vos parents ou de vos enfants n'est peut-être pas certain. Par un simple coup de fil vous pouvez leur rappeler d’aller voter, de faire entendre leur voix le 6 mai, comme tous les citoyens français. Un simple sms envoyé aux contacts de votre téléphone portable pourrait faire toute la différence.

Par ailleurs, n'hésitez pas à parler aux jeunes qui vous entourent de l'importance du vote. Certains votants de cette élection avaient 8 ans le 21 avril 2002 … Vous pouvez évoquer, avec ceux qui hésitent, les conséquences de l’abstention ce jour-là.

 

Faites une procuration

Vous avez jusqu’au samedi 5 mai, le plus tôt possible, pour établir votre procuration au commissariat ou tribunal d’instance le plus proche. Confiez votre vote à une personne de confiance et exprimez votre choix.

 

Allez voter à plusieurs

Avant de partir à votre bureau de vote le 6 mai n’hésitez pas à faire un détour chez votre voisin de palier, le couple d’amis qui habite dans votre rue, votre commerçant du coin, et les encourager à venir voter avec vous. Ils ont sans doute besoin d’un peu de motivation. Faites le trajet avec eux jusqu’à votre bureau de vote le 6 mai.

 

Source : "Mobilisez-vous et mobilisez vos proches"

 

 

Mettre nos pendules à l'heure??...

 


 

UNE PENDULE HUMAINE EN PLANCHES DE BOIS

Mettre cette pendule ou cette pendule à l'heure?...



(Source : article de Orianne Vatin le 02/05/2012)

"...Le Web ne parle que d'eux, se demandant qui sont ces inconnus qui construisent à l’aide de planches en bois une horloge digitale qui fonctionne en temps réel. CréaNum vous apporte la réponse à cette question.



Alors que de très nombreux internautes se font passer le lien depuis quelques jours (on se demande qui l'a remis dans l'air du temps ?) et hallucinent devant ces hommes qui font défiler les heures et les minutes à l'aide de leurs marteaux et de leurs escabeaux, tout en pensant que ce qu'ils voient sur leur écran se déroule en direct, les images sont vieilles de deux ans.

En effet, les "fous" que l'on voit sur les images ont été filmés il y a deux ans déjà. La vidéo n'est pas un streaming live, mais une oeuvre étonnante réalisée par l'artiste allemand Mark Formanek. Le projet, appelé Standard Time, s'est déroulé comme suit : pendant 24 heures, une caméra fixe a filmé plus de 70 travailleurs qui se sont relayés, jour et nuit, pour afficher l'heure en temps réel à l'aide de planches de bois.

La vidéo est depuis diffusée sur un site. Lorsque l'internaute s'y connecte, l'heure affichée par l'horloge de son système d'exploitation est détectée, et les images correspondantes sont envoyées, ce qui lui donne l'impression de regarder un flux webcam diffusé en direct.

C'est littéralement bluffant de voir ces chiffres être modifiés de minute en minute ! Pour les changements simples (transformer en 5 en 6 par exemple), une poignée d'ouvrier suffit. En revanche, pour les changements plus importants (comme de passer de 19h59 à 20h00), on voit débouler à l'écran parfois plus de douze hommes !

Le site officiel du projet explique que 1611 aménagements ont été réalisés pendant les 24 heures de tournage, qui n'a connu aucune interruption. Mark Formanek dit de Standard Time que "Ce film est bien plus que l’image d’une action, plus qu’un document normal du passé, c’est aussi une montre. Une montre qui sera utile au présent et à l’avenir, qui chaque jour fait un pas de plus dans l’avenir et pourtant est toujours actuelle et exacte"."

 

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Delacour - dans Référence
commenter cet article

commentaires