Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation De Gdb

  • : Gérard Delacour
  • Gérard Delacour
  • : Oeuvres, articles, récits et photos de Gérard Delacour ©
  • Contact

Publications

_____________________________________________

 

Oeuvres de Gérard Delacour

sous licence CCA (Creative Commons)

Licence Creative Commons
Ces œuvres de Gerard DELACOUR sont mises à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues en écrivant à mail@gerarddelacour.com
_____________________________________________

"Les 8 portées de l'information"

Sur le repérage et l'extraction de l'information, du Savoir à la Connaissance
_____________________________________________

"APPRENDRE COMME INVENTER, pour introduire le concept didactique d'insension"

Thèse de doctorat Sc. de l'Education - 2010
Résumé et téléchargement sur: 

INRP - Institut National de Recherche Pédagogique
_____________________________________________

Savoir rédiger un mémoire (M1, M2)

Méthodologie pas à pas pour démarrer et rédiger un mémoire

_____________________________________________

10 nouvelles: "1,2,3,4,5,6,7,8,9,...0"

Protection cléoProtégé par Cléo



_____________________________________________ 

"SYZYGY, aphorismes de 1950 à l'an 2000"

Protection cléoProtégé par Cléo



_____________________________________________ 

Rechercher

Recherches et Pratiques en Didactique Professionnelle

Le site de l'Association RPDP

 

Recherches et Pratiques en Sciences de l'Éducation


Archives Du Blog

 

« Ne serait-il pas plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? »  Bertolt Brecht


« Tu rêvais d'être libre et je te continue »  Paul Eluard
(cité par Christiane Taubira aux obsèques de Tignous le 15 janvier 2015)

  ____________________________________________________________________________________

 

Pour être tenu-e informé-e des nouveautés, inscrivez-vous à la newsletter (colonne de gauche en haut) 


  ____________________________________________________________________________________

 

voir le MAHANA's Site...

MaaBlog2.png

 

  ____________________________________________________________________________________

 

  CLIQUER ici pour retourner à l'ensemble du blog GDB

Articles Récents

  • Commençons l'année avec RILKE et TERZIEFF
    Voici mes voeux, pour chaque lecteur, chaque lectrice de ces pages humblement écourtées... Pour tout ce qui ne se dit pas, pour tout ce qu'il n'est pas utile de dire, pour tout ce que nous savons déjà depuis longtemps, dans la Paix de soi avec l'Autre,...
  • L'ami Guy est passé de l'autre côté du miroir
    Notre ami Guy BELLI est parti dans la nuit de samedi à dimanche. Il danse avec son épouse adorée sur la piste de rock qu'il a tant aimée. "L'Amour", me disait-il la semaine dernière, "n'est pas une finalité en soi! L'Amour est le fruit de la Raison, l'enfant...
  • Mr. BEAN, 25 ans
    Le vrai bonheur de rire. Mister BEAN nous accompagne depuis 25 ans!
  • Voir, ne pas se voir
    Cette nuit par ma fenêtre vers le sud puis le sud-ouest, j'ai pu voir cela... Nombreux avons-nous été à nous lever pour regarder le ciel de cette nuit du 28 septembre 2015, entre 3h30 et 5h30... A Paris, du sud au sud-ouest, sur cette ligne de l'écliptique...
  • Crétin, Vrai, Faux...
    Grâce à des analyses "pas fausses" (correspondant à la réalité historiquement vérifiable, par exemple le "tournant libéral de la Gauche en 1983"), Michel ONFRAY consolide son image qu'il souhaite être celle d'un philosophe. Or un philosophe est cet animal...
  • Pitié pour...
    ... les classiques! Dan Tepfer peut surprendre. Surtout parmi les "classiques" qui veulent "conserver". J'ai reçu des commentaires à la fois sur Tepfer et Cioran (qui, comme on le sait, ont fait la résistance ensemble) qui laissent penser que nous vivons...
  • Bach, Dieu et...
    "Sans Bach, la théologie serait dépourvue d'objet, la Création fictive, le néant péremptoire. S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu." Emile-Michel Cioran (1911-1995) Syllogismes de l'amertume (1952) Penser le présent. Le passé, pays...
  • Se libèrer des idéologies du Bonheur...
    Le Petit Bois de Bouleaux... Voilà 70 ans qu'on y a "découvert" —du moins officiellement— l'industrie, ultramoderne à l'époque, au service de l'idéologie nazie du bonheur : faire disparaître —assassiner— tous les parasites responsables du malheur humain....
  • "L'hebdo satirique n'est pas la France", certes!
    J'ai de superbes amis. Que j'aime. Parce qu'ils réfléchissent et travaillent à comprendre leur vie, notre vie, notre société, notre temps. Parfois ils sont ébranlés par des sophistes. Ces excellents parleurs ont accés aux media. Voici un article qui m'a...
  • Interview de Michel Bourse
    Je publie ici, avec son autorisation, l'article paru dans SINTEZA, revue culturelle et d'actualités en Roumanie : questions-réponses entre la rédactrice en chef et Michel Bourse, Sciences de l'Information et de la Communication, Université Galatasaray,...
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 08:01

L'IGNORANCE PASSIONNEE

 

Mesdames, messieurs, je n'aurai qu'un seul cri : cultivez-vous!
Comme une plante, comme une plante dans un pot. Arrosez, remuez la terre, c'est ce fond qui vous manque le plus: cultivez-vous.
Et arrêtez de jalouser, arrêter de critiquer les "intellos"!?


Oui, j'en suis, puisque tel le juif de Jean-Paul Sartre, vous me désignez ainsi. Je suis intello. "Qu'est-ce?" disait le marquis?
"Je ne sais" répondent la grenouille et le crapaud qui la courtise.
J'aime les animaux que vous êtes et les crapauds qu'il y a dans ma cave, un gros, un petit, qui logent dans un trou bien sombre... Et je les ai toujours trouvé beaux. Je ne vais pas jusqu'à les embrasser, mais je reste volontiers de longs moments à les regarder, énigmes de la vie.

"Je parle aux murs"*
C'est le titre d'un petit texte, par sa longueur, de Jacques LACAN*. Allez-y voir!



Moi je pense: cultivez-vous et arrêtez de jalouser. Arrêtez de faire référence à la "Nature", à "l'Homme qui sera toujours l'Homme", à la "paresse évidente"...
Ma nature est pitoyable, elle pourrait être pire..., je tente de me maintenir au fil des années qui passent. Et ma Nature, elle est bien mélangée à mes cultures, allez...

Essayez de vous y retrouver, vous, entre nature et cultures, si tant est qu'il y ait une différence repérable entre elles?! Oui, certes! Entre le hérisson noyé dans ma piscine parce qu'il y est tombé et le bouquin du bloc technique de cette piscine? Entre le jasmin greffé qui résiste au gel de Bourgogne et le tableau peint par ma voisine? Entre le champignon éphémère et la tâche d'huile du tracteur?


Le loup qu'est l'Homme pour l'Homme? Heureusement que ce n'est qu'un argument pour justifier n'importe quelle exaction, n'importe quelle bousculade d'éthique, n'importe quelle mafia dont vous voudriez bien pouvoir bénéficier!...


Ma paresse? Elle est beaucoup plus énorme que la vôtre, plus gigantesque que tout ce que vous pouvez imaginer. je l'ai mise au service de mon jardin : ma paresse me permet de choisir entre ce que je veux bien faire aujourd'hui et ce que je ne veux pas faire. Voilà ma paresse, elle est précieuse, je la garde et je la cultive aussi, n'en doutez pas! Ma paresse porte un autre nom : c'est "choix".

Voilà. Tenez-vous le pour dit! Cultivez-vous et arrêtez de vous plaindre, ou de voter pour les ignares. Ils ont de grandes gueules à défaut de dire quoi que ce soit d'intéressant pour l'Humanité. Non, je ne suis pas en colère, je suis parfois triste, c'est tout. Et cela passe très vite, car aucune importance!..., l'instruction est le propre de l'Homme. En doutez-vous? Paroles d'intellos? Encore?!

 

Mais regardez comme vous êtes passionné par ce que vous découvrez par vous-même, quoi que ce soit. Cela vous attire comme un aimant. Vous croyez-vous différent d'autrui? Tout être humain est passionné de connaître. Et quand il le refuse, c'est qu'il se déjuge lui-même tellement il préfère -là encore- se détruire plutôt que repartir, encore et encore, de son ignorance.

 


Voilà, je l'ai dit: IGNORANCE.
Quelle chance! L'ignorance est la seule force qui m'anime. Oui, regardez bien en vous-même: l'ignorance est votre moteur. Si elle ne l'est pas, demandez-vous pourquoi? Voulez-vous aller trop vite? Considérez-vous que certains peuvent apprendre plus vite que vous? Que d'autres en savent plus que vous? Que vous n'y arriverez jamais? Que vous, vous n'êtes vraiment pas "intello"?! Que les bouquins, ça vous gonfle! Que Wikipedia et autres tsunamis culturels, ce n'est pas pour vous! Que, tels ceux et celles qui ont un certain niveau "hiérarchique", vous ne pouvez pas aller en formation sous peine d'être ridicule?! Que, finallement, vraiment, définitivement, ce n'est pas pour vous. De quoi avez-vous peur?

 

Qui vous a mis dans la tête de telles ignominies? Demandez-le vous, vous trouverez. Pères, mères, amis et camarades, collègues et ennemis, tontons et tantines, tous vous ont un jour influencé, vous ont dit une belle horreur sur vous-même, ne serait-ce qu'une fois. Passez le pont!


Méfiez-vous de vous-même lorsque vous commencez à écouter le discours et à le trouver pertinent: il vous parle de votre vacuité, de vos manques, de vos erreurs, de vos renoncements. Le mien aussi! Méfiez-vous de vous-même! Et n'acceptez pas les injures, qu'elles soient prononcées (ce qui est rare) ou qu'elles soient par doses filées, insidieuses et doucereuses (la plupart du temps). N'acceptez pas les mensonges par omission, ce talent très développé en Occident chrétien.


N'acceptez pas votre condition, celle qui dépend de vous, bien entendu, et celle qui dépend de vos origines sociales et de votre "milieu". La plante est cultivée dans un climat, dans un terreau, merci Monsieur Maurras, nous le savons. Cela ne donne aucun droit, cela ne donne que des racines bien vite aériennes, comme celles des orchidées qui se nourrissent directement de l'eau tombée d'en haut et non de la terre, si vous le décidez!

Et lisez. Regardez. "Curiositez"-vous. Travaillez. Sur vous-même. Votre ignorance est votre sauvegarde.
Rien ne peut vous résister, au sens que tout est simple, si vous y allez voir. Ensuite, une fois VU, vous déciderez ce que vous en faites. Votre principal obstacle, c'est d'avoir été contraint, d'avoir décidé, de NE PAS Y ALLER VOIR. Ou de passer par des intermédiaires qui vous dégoûtent.


Je dis n'importe quoi? Un exemple? Bernard Pivot n'a jamais invité Sartre à "Apostrophes"! Bien des années après sa mort, "Bouillon de culture" (sic!) est l'émission qui a rassemblé autour du thème "Les aventures de Jean-Paul Sartre" (re-sic) vos dégoûteurs préférés : B.-H. Lévy (Le siècle de Sartre, Grasset), D. Bertholet (Sartre, Plon), M.-A.Burnier (L'adieu à sartre, le Testament de Sartre, Plon), Ph. Petit (La cause de Sartre, PUF), O. Wickers (Trois aventures extraordinaires de Jean-Paul Sartre, Gallimard). Allez donc lire Sartre directement. Par exemple : "L'existentialisme est un humanisme"**.

Vous savez quoi? Vous allez adorer découvrir que vous comprenez tout et que rien ne vous sépare de la pensée d'un penseur. Bref, que vous aussi, vous êtes "intello", comme tout le monde. Pour cela, il faut tout "simplement" accepter de se cultiver, comme la plante, etc.

Bon dimanche d'élections présidentielles 2012 ! Là aussi, vous n'avez besoin de personne pour comprendre que vous n'êtes pas assez instruit, non?! ;-))

 

 

Ma grenouille est sortie de l'herbe. Elle a laissé les autres à la cave, ils boivent du bon vin de chez nous... j'en ai d'excellents, notamment de Californie et du Chili!

Et elle chante (j'suis pas grand-père mais j'aime Victor Hugo), et elle en connaît des centaines..., des belles chansons :

 

 

  (Merci à Valérie -ce n'est pas elle qui chante***- pour cette grenouille si bien chantante a capella)

 

 

* Lacan, Jacques (1971) Je parle aux murs. Paris: Editions du Seuil, coll. Champs Freudiens, J.-A.Miller, 2011.
ISBN 978-2-02-097166-9. Lien vers Amazon (pub non payée, juste pour vous faciliter les choses)


** Sartre, Jean-Paul (1946) L'existentialisme est un humanisme. Paris : Poche Folio. Lien vers Amazon

 

*** simple précision, car on me l'a demandé!...


 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Delacour - dans Publicat GDelacour(c)
commenter cet article

commentaires