Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation De Gdb

  • : Gérard Delacour
  • Gérard Delacour
  • : Oeuvres, articles, récits et photos de Gérard Delacour ©
  • Contact

Publications

_____________________________________________

 

Oeuvres de Gérard Delacour

sous licence CCA (Creative Commons)

Licence Creative Commons
Ces œuvres de Gerard DELACOUR sont mises à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues en écrivant à mail@gerarddelacour.com
_____________________________________________

"Les 8 portées de l'information"

Sur le repérage et l'extraction de l'information, du Savoir à la Connaissance
_____________________________________________

"APPRENDRE COMME INVENTER, pour introduire le concept didactique d'insension"

Thèse de doctorat Sc. de l'Education - 2010
Résumé et téléchargement sur: 

INRP - Institut National de Recherche Pédagogique
_____________________________________________

Savoir rédiger un mémoire (M1, M2)

Méthodologie pas à pas pour démarrer et rédiger un mémoire

_____________________________________________

10 nouvelles: "1,2,3,4,5,6,7,8,9,...0"

Protection cléoProtégé par Cléo



_____________________________________________ 

"SYZYGY, aphorismes de 1950 à l'an 2000"

Protection cléoProtégé par Cléo



_____________________________________________ 

Rechercher

Recherches et Pratiques en Didactique Professionnelle

Le site de l'Association RPDP

 

Recherches et Pratiques en Sciences de l'Éducation


Archives Du Blog

 

« Ne serait-il pas plus simple de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? »  Bertolt Brecht


« Tu rêvais d'être libre et je te continue »  Paul Eluard
(cité par Christiane Taubira aux obsèques de Tignous le 15 janvier 2015)

  ____________________________________________________________________________________

 

Pour être tenu-e informé-e des nouveautés, inscrivez-vous à la newsletter (colonne de gauche en haut) 


  ____________________________________________________________________________________

 

voir le MAHANA's Site...

MaaBlog2.png

 

  ____________________________________________________________________________________

 

  CLIQUER ici pour retourner à l'ensemble du blog GDB

Articles Récents

  • Commençons l'année avec RILKE et TERZIEFF
    Voici mes voeux, pour chaque lecteur, chaque lectrice de ces pages humblement écourtées... Pour tout ce qui ne se dit pas, pour tout ce qu'il n'est pas utile de dire, pour tout ce que nous savons déjà depuis longtemps, dans la Paix de soi avec l'Autre,...
  • L'ami Guy est passé de l'autre côté du miroir
    Notre ami Guy BELLI est parti dans la nuit de samedi à dimanche. Il danse avec son épouse adorée sur la piste de rock qu'il a tant aimée. "L'Amour", me disait-il la semaine dernière, "n'est pas une finalité en soi! L'Amour est le fruit de la Raison, l'enfant...
  • Mr. BEAN, 25 ans
    Le vrai bonheur de rire. Mister BEAN nous accompagne depuis 25 ans!
  • Voir, ne pas se voir
    Cette nuit par ma fenêtre vers le sud puis le sud-ouest, j'ai pu voir cela... Nombreux avons-nous été à nous lever pour regarder le ciel de cette nuit du 28 septembre 2015, entre 3h30 et 5h30... A Paris, du sud au sud-ouest, sur cette ligne de l'écliptique...
  • Crétin, Vrai, Faux...
    Grâce à des analyses "pas fausses" (correspondant à la réalité historiquement vérifiable, par exemple le "tournant libéral de la Gauche en 1983"), Michel ONFRAY consolide son image qu'il souhaite être celle d'un philosophe. Or un philosophe est cet animal...
  • Pitié pour...
    ... les classiques! Dan Tepfer peut surprendre. Surtout parmi les "classiques" qui veulent "conserver". J'ai reçu des commentaires à la fois sur Tepfer et Cioran (qui, comme on le sait, ont fait la résistance ensemble) qui laissent penser que nous vivons...
  • Bach, Dieu et...
    "Sans Bach, la théologie serait dépourvue d'objet, la Création fictive, le néant péremptoire. S'il y a quelqu'un qui doit tout à Bach, c'est bien Dieu." Emile-Michel Cioran (1911-1995) Syllogismes de l'amertume (1952) Penser le présent. Le passé, pays...
  • Se libèrer des idéologies du Bonheur...
    Le Petit Bois de Bouleaux... Voilà 70 ans qu'on y a "découvert" —du moins officiellement— l'industrie, ultramoderne à l'époque, au service de l'idéologie nazie du bonheur : faire disparaître —assassiner— tous les parasites responsables du malheur humain....
  • "L'hebdo satirique n'est pas la France", certes!
    J'ai de superbes amis. Que j'aime. Parce qu'ils réfléchissent et travaillent à comprendre leur vie, notre vie, notre société, notre temps. Parfois ils sont ébranlés par des sophistes. Ces excellents parleurs ont accés aux media. Voici un article qui m'a...
  • Interview de Michel Bourse
    Je publie ici, avec son autorisation, l'article paru dans SINTEZA, revue culturelle et d'actualités en Roumanie : questions-réponses entre la rédactrice en chef et Michel Bourse, Sciences de l'Information et de la Communication, Université Galatasaray,...
17 février 2007 6 17 /02 /février /2007 21:23

Gérard Delacour

Passionné de scénarios pédagogiques, d’avion, de voiliers et de la notion d’instant chez Descartes[1]

 

 

 

Baby-boomé d’un chirurgien résistant rescapé des camps de représailles nazis et d’une gynécologue qui a accouché de ses quatre enfants dans son lit. A démonté plusieurs montres à l’âge de 8 ans. A 12 ans, s’est offert le premier jouet “Cybercar” dirigé par un rayon électrique. A été envoyé dans un collège mariste aux murs de 4 mètres. Y a appris la transgression, y a perdu la crainte de Dieu.

 

 

A souhaité faire l’Institut des Hautes Études Cinématographiques — l’IDHEC —. à 15 ans. A été seulement autorisé par sa famille bourgeoise catholique, en sortant d’Henri IV,  à prendre la route universitaire d’études de philosophie. Diplômé malgré son désespoir[2].

 

 

A failli faire carrière dans les études de motivation, la vente de voiliers à la FNAC Sport , l’enseignement de la sociologie à l’université, le cinéma institutionnel, la grande et la petite hôtellerie. Le tout, comme le Lucien des Illusions Perdues, presque uniquement « grâce à des femmes », aurait dit Balzac.

 

 

A décidé d’écrire des essais, du théâtre et des romans et n’a jamais vraiment cherché d’éditeurs.

 

 

A compris qu’il était passionné par le scénario pédagogique, c’est-à-dire la mise en scène.

 

 

A cherché des méthodes pour tenter de transmettre la moindre pensée et le plus petit savoir-faire[3].

 

 

A aidé environ 12.000 salariés en leur expliquant ce qu’il comprenait de leurs difficultés à travailler ensemble[4].

 

 

A filmé une classe d’éveil,  pendant une année scolaire, sur l’expérimentation de nouvelles méthodes pédagogiques[5].

 

 

A appliqué à des ouvriers du bâtiment[6] l’idée socratique que le prof est le sujet —supposé savoir— capable de faire exprimer la connaissance déjà toute entière présente dans le sujet supposé ignorant. A réussi[7].

 

 

A été coincé comme tout le monde par le cataclysme réducteur de la symbolique binaire[8], mais n’a de cesse de l’utiliser pour transmettre de la culture : première mondiale d’un opéra de Pergolèse avec des décors en images de synthèse ainsi qu’une série de fictions scientifiques à base de nouvelles images pour des télévisions francophones[9].

 

 

A adoré son MacIntosh pendant des années.

 

 

A compris la différence entre créer et produire, en apprenant que Brahms plaçait, avant de dormir, la partition de sa Rapsodie pour chœur d’hommes, contralto et orchestre sous son oreiller.

 

 

A tenté de se faire respecter en apprenant à enseigner le Management de Projet[10] tout en continuant de penser que ce qui fonctionne vraiment, c’est “la grande musique de chambre de l’âme[11]”.

 

 

Passe son andropause[12] en délirant sur la création de programmes de formation capables de parler les yeux dans les yeux aux apprenants, sur la toile mondiale.

 

 

Persévère à donner et partager le meilleur de sa 3éme vie avec des créateurs[13].

 

 

S’est embarqué sur le vaisseau amiral du CNAM pour une thèse en Sciences de l’Éducation.

 

 

Souhaite ne pas mourir avant d’avoir publié son travail sur l’identité communautaire, ce qui est bien sérieux mais aussi très romanesque car c'est ça qui est bon.

 

 

 

Vie non publique

 

 

Né en 1946, à la latitude, longitude et altitude de l’actuel rayon Musique de la FNAC, passage du Havre, à Paris 9éme.

 

 

A chaque fois qu’il se rend au caveau de famille depuis son enfance, il passe devant la tombe de Jules Verne qui l’ouvre d’un bras puissant. Il constate que l’énorme pierre soulevée est devenue toute petite, de loin en loin.

 

 

Marié et divorcé la 1ére et la 2éme fois dans sa patrie, il a épousé the good one au City Hall de New York. Il faut dire que c’est la soprano bien réelle de l’opéra de Pergolèse offert à la déesse Virtualité.

 

 

Les enfants de Lacan accepteront qu’il soit mentionné qu’il est le père (non) sévère de 3 enfants qu’il persévére à mettre au monde depuis plus de 20 ans.

 

 

Vit aussi en Bourgogne où l’instituteur a une classe unique, deux adresses e-mail et six ordinateurs.

 

 

Passionné par le rapport des humains aux machines à voyager. Pilote breveté bi-moteur. A barré des voiliers de Saint Malo à Athènes.

 

 

Passionné par le papier des livres et la difficulté de l’humanité à en utiliser les contenus.

 

 

Écrit depuis sa jeunesse de la poésie, comme beaucoup d’humains, mais s’acharne à s’essayer à d’autres genres, articles, essais, nouvelles, théâtre, roman historique…

 

 

S’est octroyé une année sabbatique lorsqu'il vivait à New York City en famille, entre le Metropolitan Opera, le Guggenheim Museum et le MOMA, où lui est venue l’idée d’un nouvel écran d’ordinateur pour naviguer dans les savoirs.

 

 

Henri Laborit aurait ajouté « abonné au gaz », ce qui est faux car il ne peut exercer son droit de rectification que dans les fichiers de l’EDF. D’ailleurs, il cuisine à l’induction (c’est une déduction).

 

 

Défenseur laïque et républicain de la liberté absolue de conscience, autant dire totalement démodé. Il pense que la société spectaculaire-marchande au sein de laquelle il vit, se confrontera dans la décennie 2010 à la question mondiale de l’interculturalité.

 

 



[1]  “ La notion d’instant dans la philosophie de Descartes ”, mémoire de maîtrise d’enseignement supérieur de Philosophie, 1969.

[2]  Licence de Lettres, DES de Philosophie, puis de Psychologie clinique, certifié en Sociologie, exerce comme chargé de cours à l’Université (UP2, Beaux-Arts) pendant 3 ans. Après avoir démissionné, crée une société d’ingénierie de formation. Est revenu vers l’enseignement à l’Université, sur le tard (Université de Nantes , chargé d’enseignement en NTICs depuis 1999), docteur en Sciences de l'Education (2010).

[3]  Auteur de « Prolégomènes à une industrie didactique de programmes de formation » (1994),.

[4]  Auteur des méthodes CAR™, le Permis de Communiquer, Egomotive™, RAPIDOS™.

[5]  “ Le livre géant ”, expérience pédagogique de Danièle Rembault , de l’École Normale d’Instituteurs de Paris.

[6]  Auteur de la méthode DoorToDoor ™.

[7]  Expérimentation et suivi de 15 années sur l’entreprise Peinture Normandie, sauvetage de la société Germot & Crudenaire passée de 700 à 40 employés, etc.

[8]  “ O, 1 ” à la puissance n,  en lieu et place de toute littérature, et incapable d’induction. Une création d'interface pour écran d'ordinateur, pour la conception et la navigation dans des programmes de formation et/ou d'information (NaviCub, 1994; ProDid, 1998; Nav4, 2006).

[9]  “  La Servante Maîtresse  ” pour Canal Plus, série “ Trakal ” pour FR3, et 8 ans de production TV de programmes francophones.

[10]  Lâché seul aux commandes à Brugge pour 18 réunions sur la structuration du projet de métro de Rotterdam, puis à Bangkok pour les projets de Rhodia Pacific, et à Princeton (New Jersey, USA) sur le site de Rhône-Poulenc, etc.

[11]  Goethe, “ La lumière montre la matière et l’ombre l’espace ”.

[12]  60 ans le 18 août 2006.

[13]  Directeur du Laboratoire de Recherche et de Développement de WIDIL Industries, World Institute for the Development of Interactive and Individual Learning avant de prendre sa retraite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Delacour - dans Publicat GDelacour(c)
commenter cet article

commentaires

WATIER 23/02/2007 09:04

Très surprenant. Enfin, pour moi.
A quel DRH responsable de quelle irréelle embauche destines-tu ce curriculum, dont on peut se demander s'il n'a pas surtout pour mission d'apaiser une angoisse ?
Mais t'as pas besoin d'être angoissé, mon Gidi. Le W.